Les distributions Linux

Les distributions Linux

Les distributions Linux

La distribution Linux comporte un ensemble de logiciels libres que tout le monde peut utiliser sur un système d’exploitation. Le concept de Linux est d’offrir un système sur-mesure aux développeurs. Le premier système a vu le jour en 1992 stocké dans une dizaine de disquettes. À présent, chaque distribution Linux se diffère par l’objectif et la philosophie des créateurs. Ces objectifs d’utilisation conduisent à la création de nouvelles distributions rendant la liste assez longue.

Les distributions Linux apportent plusieurs logiciels, dont les plus habituels comme les navigateurs, le lecteur de musique, le logiciel pour retoucher les images, etc. Cependant, ils peuvent aussi transporter des programmes particuliers. Par conséquent, les distributions Linux jouent le rôle d’intermédiaire entre l’interface graphique et l’utilisateur.

Les différents types de distributeurs Linux

• Linux Mint : elle se base sur Ubuntu et possède un environnement de bureau Cinnamom. Son installation reste simple et avantageuse pour les débutants. L’apprentissage de l’interface se fait avec facilitation.
• Ubuntu : la distribution est basée sur Debian avec l’objectif de proposer des versions pour téléphones, tablettes, TV. Il faut souligner que chaque distributeur Linux contient une communauté francophone y compris Ubuntu. L’environnement de bureau reste Unity, mais son nom peut être modifié comme Kubuntu pour KDE, Xubuntu pour xfce…
• Debian : Il s’agit de la plus ancienne des distributeurs créés par Linux. Debian s’adapte aux serveurs et détient une forte réputation sur la sécurité et la stabilité. Elle est destinée à Gnome, KDE, LXDE, xfce…
• Mageia : elle est d’origine française provenant d’un fork appelé Mandriva. Ce type de distribution Linux reste facile à configurer et à utiliser. De plus, elle ne réclame pas un environnement de bureau spécifique.
• openSUSE : c’est une distribution à documentation complète et facile à configurer. Toutefois, son usage est déconseillé pour les anglophobes. En effet, seule une partie est traduite en langue française. L’environnement de bureau se centre sur Gnome et KDE, mais elle se raccorde avec LXDE, xfce…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *